Tour d’horizon des villas culturelles françaises dans le monde et programmes de résidences artistiques

Partout dans le monde, les Villas de résidences artistiques de la France, ont pour mission d’accueillir des artistes et chercheurs qui y poursuivent des projets, en lien avec les pays d’accueil. Ces résidences d’artistes constituent des dispositifs de mobilité essentiels pour la projection internationale des artistes français, le dialogue des cultures et le dynamisme de la création artistique. Elles incarnent l’évolution historique de notre diplomatie d’influence, de plus en plus tournée vers l’ouverture au territoire local, le travail en partenariat et la co-construction.

Depuis la création de l’Académie de France à Rome au XVIIe siècle, la France soutient le rayonnement artistique et culturel en favorisant l’immersion de ses artistes dans les cultures étrangères afin d’enrichir leur création. C’est dans cet esprit qu’a été créé la Casa de Velázquez en 1920, à Madrid et que la Villa Kujoyama en 1992, à Kyoto, est venue enrichir le réseau.

En juillet 2021, la France a inauguré sa 4e villa de résidence aux Etats-Unis, la Villa Albertine.

Au-delà des villas, les résidences constituent un élément important de la politique de promotion et de coopération culturelle de la France, Elles répondent également aux défis environnementaux actuels car synonymes de mobilité longue et d’installation dans un territoire. Elles constituent des espaces propices à l’innovation et à la transmission. Les recherches - notamment en design et en artisanat d’art - permettent d’élaborer de nouveaux matériaux durables, de mettre au point de nouveaux processus de fabrication, susceptibles de trouver des applications beaucoup plus larges.

La France soutient le développement des résidences à travers plusieurs dispositifs.

  • L’Institut français lance chaque année un appel à candidatures qui permet à près de 70 artistes internationaux de bénéficier d’une résidence de 3 à 6 mois au sein de la Cité internationale des arts, au cœur de Paris.
  • Les artistes français et étrangers peuvent également adresser leur candidature directement à la Cité internationale des arts qui organise des commissions dédiées à différentes disciplines (arts visuels, musique, écritures, spectacle vivant) et thématiques. Depuis sa création en 1965, la Cité internationale des arts accueille en résidence des artistes du monde entier. C’est un lieu de vie ouvert au dialogue entre les cultures, où les artistes rencontrent leurs publics et des professionnels. En partenariat avec 135 organismes français et internationaux, elle accueille chaque mois plus de 300 artistes de toutes disciplines, générations et horizons.
  • Le programme de « Fabrique des résidences » porté également par l’Institut français à Paris, s’adresse aux services culturels des ambassades de France, Instituts français et Alliances françaises qui souhaitent initier un programme de résidence. La Fabrique des résidences permet d’accompagner le réseau culturel (à un niveau technique et financier) pour la conception et la structuration d’un programme de résidences d’artistes dans le pays où il est implanté.

Différents lieux et programmes de résidences artistiques peuvent ainsi émerger partout dans le monde, comme à Saint-Louis au Sénégal avec la Villa Ndar ou encore au Vietnam avec la Villa Saigon.

Académie de France à Rome – Villa Médicis

JPEG

L’Académie de France à Rome – Villa Médicis, sous la tutelle du ministère de la Culture, favorise la création artistique et promeut le dialogue entre les cultures et les arts avec une triple mission :

  • « la mission Colbert » : accueillir des artistes et des chercheurs en résidence ;
  • « la mission Malraux » : mettre en place une programmation culturelle qui intègre tous les champs des arts et de la création pour en faire un véritable laboratoire artistique entre la France et l’Italie, dans un esprit d’ouverture sur l’Europe et sur le reste du monde ;
  • la « mission patrimoine » : conserver, restaurer et faire connaître au public son patrimoine bâti et paysager ainsi que ses collections.

Plus d’informations sur la Villa Médicis  : https://www.villamedici.it/fr/

La Casa de Velázquez, à Madrid

JPEG

Inaugurée en 1928 sur un terrain cédé à la France par l’État espagnol, la Casa de Velázquez est un centre de création artistique et un centre de recherche scientifique. La Casa présente la particularité d’accueillir conjointement des artistes (comme le fait la Villa Médicis à Rome) et des chercheurs.

La Casa de Velázquez a pour mission de développer les activités créatrices et les recherches liées aux arts, aux langues, aux littératures et aux sociétés des pays ibériques, ibéro-américains ainsi que du Maghreb.

Elle a également pour vocation de contribuer à la formation d’artistes, de chercheurs et d’enseignants-chercheurs, ainsi que de participer au développement des échanges artistiques et scientifiques entre la France et les pays concernés. Elle dispose d’une riche bibliothèque de plus de 140 000 volumes et quelques 1 700 titres de périodiques ainsi que d’un service de publications qui édite annuellement une quinzaine d’ouvrages et une revue en deux fascicules.

La Casa de Velázquez accueille une trentaine d’artistes chaque année pour des durées de résidence allant de un mois à un an. Les appels à candidatures ont lieu habituellement en octobre/novembre pour l’accueil des résidents durant la saison suivante.

Plus d’informations sur la Casa de Velázquez : https://www.casadevelazquez.org/

Villa Kujoyama, à Kyoto

JPEG

La Villa Kujoyama est conçue comme un lieu d’échanges, un laboratoire de création et de recherche interdisciplinaire, où se côtoient toutes les typologies de créateurs, tous désireux de construire un projet avec le Japon. Elle accompagne une vingtaine d’artistes et de créateurs émergents et confirmés par an, pour des résidences d’une durée de 2 à 6 mois, dans tous les champs de la création, allant de l’artisanat d’art à l’art contemporain, des arts visuels, de la littérature, du spectacle vivant, du cinéma aux arts numériques, jusqu’à la gastronomie.

La Villa Kujoyama offre un accompagnement sur mesure à ses lauréats et travaille à leur visibilité post-résidence, en nouant notamment des partenariats avec différentes institutions en France et au Japon. En permettant de tisser des liens pérennes entre artistes et créateurs français et japonais, la Villa Kujoyama est un outil particulièrement important pour le dispositif de coopération culturelle voulu par la France. C’est un moyen exceptionnel qui permet aux artistes et créateurs français de réellement intégrer l’écosystème japonais et de faciliter le développement ultérieur de leurs activités dans ce pays.

La Fondation Bettencourt-Schueller est le mécène principal de la Villa. La Villa Kujoyama constitue aujourd’hui un établissement unique du réseau de coopération culturelle du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères. Elle est un des fers de lance de l’activité de l’Institut français du Japon et une institution exceptionnelle par son histoire et par son site.

Plus d’informations sur la Villa Kujoyama : https://www.villakujoyama.jp/

Villa Albertine, aux Etats-Unis

Les villas françaises historiques ont été rejointes récemment par la Villa Albertine qui a ouvert ses portes aux Etats-Unis.

Elle s’inscrit dans le prolongement des résidences artistiques de la France à l’étranger préexistantes mais renouvèle en profondeur le concept de résidences artistiques, en ayant une présence permanente dans une dizaine de villes simultanément et en emmenant les résidents au plus près des réalités américaines et des grands enjeux contemporains qui s’y jouent.

En effet, la Villa Albertine réunit 10 lieux de résidence au sein de 10 grandes villes américaines (Atlanta, Boston, Chicago, Houston, La Nouvelle-Orléans, Los Angeles, Miami, New York, San Francisco et Washington). Elle accueillera une soixantaine de résidents par an dans toutes les disciplines artistiques et propose des résidences sur mesure pour les créateurs, chercheurs et professionnels de la culture.

L’appel à candidatures pour la 2ème saison de la Villa Albertine est ouvert jusqu’au 20 janvier 2022 et concerne des résidences dans les 10 villas aux Etats-Unis durant tout l’année 2023, pour une durée comprise entre 1 et 3 mois.

Plus d’informations sur la Villa Albertine : https://villa-albertine.org/fr

FESTIVAL ¡ VIVA VILLA !

Conçu par la Casa de Velázquez, la Villa Kujoyama et l’Académie de France à Rome – Villa Médicis, le festival ¡ Viva Villa ! est né d’une volonté commune de créer un rendez-vous régulier avec le public français en réunissant les artistes accueillis pendant l’année dans ces trois institutions situées à Madrid, Kyoto ou Rome au travers d’une exposition, d’un cycle de films et des spectacles vivants.

Depuis sa création en 2016, le festival conserve sa vocation première : offrir au public un état de la jeune création contemporaine, favoriser une transition vers l’après-résidence par des rencontres avec différents acteurs professionnels et construire un réseau amical et artistique.

Plus d’informations sur https://www.vivavilla.info/

Dernière modification : 06/01/2022

Haut de page