Nouvelles conditions d’obtention du passe sanitaire français

Suite à la mise en place du passe sanitaire en France pour les personnes vaccinées avec un des vaccins reconnus par l’Agence européenne du médicament, les Français de l’étranger vaccinés avec un autre vaccin rencontraient des difficultés pour obtenir ce passe sanitaire.

Le Décret du 22 septembre 2021 ouvre de nouvelles procédures qui élargissent les possibilités de reconnaissance des vaccinations effectuées à l’étranger permettant l’obtention du passe sanitaire.

  • Le droit au passe sanitaire est ouvert par ces nouveaux parcours vaccinaux reconnus quel que soit le lieu de la vaccination, en France ou à l’étranger ;
  • Il est préférable de privilégier des revaccinations / vaccinations avec des vaccins de type ARNmessager ;
  • Dans le cadre de l’organisation de déplacements de délégations depuis les pays à risque, classés en orange et en rouge, il convient également de privilégier ces nouveaux parcours vaccinaux lorsqu’ils sont possibles : ils permettent en effet de lever l’essentiel des mesures de contrainte sanitaire.

JPEG

Vaccinés avec Pfizer-BioNTech, Moderna, AstraZeneca ou Janssen

Les personnes ayant été vaccinées à l’étranger avec deux doses de vaccin Pfizer-BioNTech, Moderna, AstraZeneca ou une dose de vaccin Janssen (vaccins autorisés par l’Agence européenne du médicament) disposent d’un schéma vaccinal reconnu en France.

Les Français peuvent obtenir leur passe en passant par un portail dédié.

Les ressortissants étrangers de passage en France et les étudiants étrangers doivent quant à eux utiliser le portail suivant.

Vaccinés avec BBIBP-CorV (Sinopharm) et CoronaVac (Sinovac)

Dorénavant, les personnes ayant reçu à l’étranger deux doses de vaccin BBIBP-CorV (de l’entreprise Sinopharm) et CoronaVac (de l’entreprise Sinovac) (c’est-à-dire des vaccins reconnus par la liste d’urgence de l’Organisation mondiale de la santé), pourront, pour compléter leur parcours vaccinal, recevoir une dose de vaccin à ARNm et obtenir leur passe sanitaire.

Les personnes n’ayant reçu qu’une dose de ces vaccins de Sinopharm et Sinovac pourront recevoir deux doses de vaccin à ARNm afin de compléter leur parcours vaccinal et obtenir leur passe sanitaire.

Vaccinés avec Spoutnik V et autres vaccins non reconnus par l’Agence européenne du médicament et par l’Organisation mondiale de la santé

Les personnes vaccinées à l’étranger avec un vaccin qui n’est reconnu ni par l’Agence européenne du médicament ni par l’Organisation mondiale de la santé, devront refaire un parcours vaccinal complet, c’est-à-dire recevoir deux doses de vaccin à ANRm afin d’obtenir leur passe sanitaire, quel que soit le schéma initial réalisé à l’étranger.

Dernière modification : 07/10/2021

Haut de page