Lancement du Projet RETFOP [pt]

Le Ministère des Relations Extérieures d’Angola a été le 19 septembre 2018 le théâtre de la Cérémonie de lancement du projet RETFOP, à laquelle ont participé, entre autres personnalités, les Ambassadeurs de France et du Portugal, l’Ambassadeur, Représentant de la Délégation de l’Union Européenne en Angola, le Ministre des Affaires étrangères du Portugal, le Ministre des Relations Extérieures d’Angola, la Ministre de l’Education Nationale d’Angola, le Ministre de l’Administration Publique, Travail et Sécurité Sociale, le Ministre de l’Économie et du Plan et les équipes de l’Agence Expertise France et de l’Institut Camões en Angola.

JPEG

Inédit et innovant, le RETFOP, Projet de Revitalisation de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle d’Angola, est financé à hauteur de 22 millions d’Euros par l’Union Européenne, à travers le 11ème FED – Fonds Européen pour le Développement, et géré selon un accord de co-délégation par l’Institut Camões et l’Agence Expertise France.

Le RETFOP s’inscrit dans la cadre du Programme Indicatif National (2014-2020) pour l’Angola qui considère l’Enseignement Technique et la Formation Professionnelle (ETFP) comme l’un des secteurs fondamentaux de coopération avec l’Union Européenne (UE).

L’objectif principal du Projet est de Revitaliser le système d’enseignement technique et de formation professionnelle, assurant une cohérence entre ses composants, dans l’optique d’améliorer son fonctionnement et accroître l’importance de l’offre de formation face aux besoins du marché de l’emploi et du développement de l’économie angolaise.

JPEG

Le RETFOP appuiera, pour ce faire, le développement et la modernisation des deux types d’éducation et de formation technique et professionnelle en Angola : l’Enseignement Technique et Professionnelle (ETP) et la Formation Professionnelle au travers d’une combinaison adéquate d’études, assistances, formation et assistance technique, dans la perspective d’une participation active et conjointe de tous les acteurs-clés.

Le développement du capital humain constitue l’une des priorités essentiels du Gouvernement angolais, tel que défini dans la Stratégie à Long Terme Angola 2025 et présenté dans le Plan de Développement National et le Plan National de Formation des Cadres.

Dernière modification : 28/09/2018

Haut de page