Didier GUILLAUME, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation s’est rendu en République d’Angola les 1er et 2 avril 2019 [pt]

Le Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, a remis au Président de la République d’Angola, João Lourenço, un courrier du Président de la République Française. Durant cette entrevue a été réaffirmé le caractère stratégique des secteurs agricoles et agroalimentaires et des échanges bilatéraux. Les enjeux du développement agricole et rural à l’échelle du continent et les sujets multilatéraux ont été abordés.

JPEG

Le Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation a ensuite réalisé avec son homologue angolais mais aussi avec la Ministre de l’Enseignement supérieur et la Ministre de l’Éducation un bilan de la mise en œuvre de l’accord inter-gouvernemental agricole signé en 2018. Après un an les premiers engagements en matière de formation, d’expertise sanitaire et d’identification des opportunités économiques bilatérales ont été tenus.

JPEG JPEG JPEG

Un forum d’affaire franco-angolais a valorisé le potentiel important de commerce (semence, agroéquipement, irrigation et ingénierie) et d’investissement dans plusieurs filières de production agricole et agroalimentaire (coton, céréales, élevage).

JPEG JPEG

A cet égard Didier Guillaume a souligné la réussite de certaines entreprises, comme le groupe CASTEL, premier employeur du pays, ou les implantations récentes de Mecatherm ou Technisem qui ont su aborder le marché angolais avec succès.

JPEG

Le Ministre s’est également rendu dans la province agricole de Malanje où il a visité deux projets de coopération bilatéraux : l’école Eiffel et l’Institut des Techniques Agroalimentaires de Malanje (ISTAM).

JPEG JPEG

Le réseau des écoles Eiffel a été mis en place à partir de 2008 par le Ministère de l’Éducation angolais, l’entreprise TOTAL et la mission laïque française et comprend 4 lycées scientifiques en Angola.

JPEG JPEG JPEG

L’ISTAM est le fruit d’un projet de coopération entre la France et l’Angola.
Ce futur centre d’excellence en agroalimentaire dispose d’une équipe enseignante formée en grande majorité à Montpellier SupAgro.

JPEG JPEG

Les premiers étudiants en agroalimentaire sont en formation, les infrastructures scientifiques et techniques, de référence en Afrique Australe, seront pleinement opérationnelles fin 2019.

JPEG JPEG

Lors de la signature d’une déclaration conjointe entre les deux ministres de l’agriculture, Didier Guillaume a réaffirmé son engagement d’une mobilisation coordonnée de l’ensemble des savoir-faire français en matière agricole (formation, recherche, ingénierie, financement et commerce) au service du partenariat renforcé franco-angolais
JPEG JPEG JPEG

Dernière modification : 08/04/2019

Haut de page